Select Page

Catégorie : Histoire et culture

L’épopée du saphir

Le saphir à Madagascar Madagascar possède une richesse gemmologique hors du commun. À des degrés divers, se trouvent dans la Grande Ile, la quasi-totalité des pierres précieuses qui font rêver : diamants, émeraudes, rubis et, surtout, saphir. L’histoire du saphir à Madagascar Extraction Le saphir est une gemme de corindon qui offre de multiples couleurs, à l’exception du rouge qui désigne le rubis. Le saphir est surtout présent dans les zones tropicales humides, Sri Lanka, Birmanie, Inde, Thaïlande et Brésil. Le plus emblématique des sites d’extraction du saphir est celui d’Ilakaka qui se trouve à 735 km.au sud de Tananarive,...

En savoir plus

Le peuplement de Madagascar

Les ethnies magaches Madagascar compte 20 millions d’habitants qui sont répartis en dix-huit principales ethnies qui se partagent le territoire de l’île. Leur classement tel que nous le connaissons remonte à la colonisation française. Depuis vingt siècles, Madagascar a été façonnée par des peuples venus d’horizons divers, Indonésie, Afrique, Proche-Orient et plus tardivement d’Europe. Brassages ethniques Des brassages séculaires, des migrations intérieures et des conflits ont fini, au fil des siècles par constituer dix-huit groupes ethniques. Ces mouvements de population expliquent les diversités religieuses, animistes, chrétiennes, islamiques, hindouistes, physiques, linguistiques et culturelles de ces groupes. Malgré tout, ils partagent de nombreux points communs. C’est ainsi qu’ils se retrouvent dans le culte des ancêtres, les traditions d’accueil et d’entre aide qui font des Malgaches un peuple particulièrement attachant. Les répartitions sur le territoire Avant de voir plus avant le détail de ces dix-huit ethnies, disons géographiquement et grossièrement qu’elles sont réparties sur la région des plateaux et les zones côtières. Sur les plateaux, la majorité des populations est formée à 25° par les Mérina et à 12° par les Betsilo. Dans les régions côtières, les populations sont métissées de Malais, d’Indonésiens, d’Africains et d’Arabes. Parmi ces groupes se trouvent les Betsimisaraka pour 19° de la population, les Sakalava pour 6° de la population auxquels s’ajoutent les Antandroy, les Mahafaly et les Vezo. 1 – MERINA : « ceux des hauteurs », qui vivent au...

En savoir plus

Madagascar de la colonisation à l’indépendance

Colonisation de Madagascar La colonisation de Madagascar appartient à ce grand mouvement de visées colonisatrices qui anime les puissances européennes à la fin du XIX° siècle. Sous l’impulsion du Président du Conseil, Jules Ferry, la France se lance dans une ambitieuse politique colonisatrice en Afrique comme en Asie. Dans un discours prononcé le 28 juillet 1885, Jules Ferry justifie cette politique en proclamant : « … les races supérieures … ont le devoir de civiliser les races inférieures « . DEBARQUEMENT DES TROUPES FRANCAISES Le 23 avril 1895, les troupes françaises débarquent à Majunga. Après une progression dramatique, une colonne s’empare de Tananarive six mois plus tard. Et le 1° octobre de cette même année, est signé un traité de protectorat. La pacification de la Grande Ile est loin d’être terminée. Ce sera l’œuvre du général Galliéni et le 6 août 1896, après que la reine Ranavalona III ait été déposée, Madagascar devient une colonie française. Ce seront dix-neuf gouverneurs qui succéderont au général Galliéni avec des fortunes diverses. La pacification est loin d’être définitivement acquise. C’est ainsi qu’en 1904, une révolte embrase le sud de l’île. Tout au long de sa présence, le colonisateur va user de toutes les possibilités juridiques qui s’offrent à lui pour imposer sa domination. Depuis 1887, le code de l’indigénat est appliqué dans toutes les colonies. Il distingue deux catégories de citoyens, les citoyens français et...

En savoir plus

L’orpaillage à Madagascar

L’orpaillage à Madagascar Dès le XVII° siècle, les voyageurs et les traitants, nom que l’on donnait aux trafiquants, qui parcouraient Madagascar ont rapporté la présence de filons aurifères peu ou pas exploités. Parmi les nombreuses dispositions judiciaires édictées, en 1881, sous le règne de la reine Ranavalona II figurait l’interdiction de l’exploitation minière et de la prospection aurifère, sous peine de très dures sanctions. Origines et période contemporaine Léon Suberbie Le 2 décembre 1886, un aventurier français du nom de Léon Suberbie a obtenu de l’inamovible 1° ministre Rainiliaiarivony une concession située à proximité de la ville de Maevatanana. L’accord signé entre les deux partis stipulait que si 10°/° des bénéfices revenaient au gouvernement malgache, les 90°/° restant étaient partagés à parts égales entre le 1° ministre et le concessionnaire. Tout au long des années confuses, de 1883 à 1887, Léon Suberbie était tout aussi bien espion qu’agent diplomatique au service de la France. Sur site, l’intéressé a créé une agglomération à laquelle il a donné son nom : Suberbieville. Lors de la campagne de 1895, Suberbieville sera le principal point de concentration du corps expéditionnaire français, avant la prise de Tananarive. On estime, mais sans certitude qu’entre 1888 et 1894, cette concession aurait produit plus d’une tonne d’or. Suberbieville En 1895, Léon Suberbie a conçu « la compagnie coloniale et des mines de Suberbieville et de la côte ouest...

En savoir plus
  • 1
  • 2

Grandes Latitudes

Grandes Latitudes est un organisme proposant des voyages solidaires aux adultes et familles à Madagascar dont elle est la spécialiste.

Grandes Latitudes est un projet issu de l’Economie Sociale et Solidaire. Le principe est donc de réinvestir la majorité des bénéfices dans le financement de ses projets de développement local.

De par ses voyages proposés et les rencontres qu’ils vont permettre, Grandes Latitudes est un outil de sensibilisation. Grandes Latitudes est également un outil de coopération, dans lequel chaque acteur est partie prenante des différents projets sociaux et humains.

Nous contacter

Grandes Latitudes
35 boulevard de Champy Richardets
93160 Noisy-Le-Grand
+ 33 01 45 92 92 21
Immatriculation
IM093120024